Commencer les couches lavables avec Depuis Juliette


Ce matin, tu viens de jeter la 4e couche sale de ton bébé d’à peine quelques jours dans la poubelle. Tu regardes la boîte se vider rapidement et tu réalises que ta réserve de couches nouveau-né ne suffira même pas à finir la semaine. Ton portefeuille souffre en silence ! Tu décides donc d’agir et d’aller chercher plus de renseignements sur les couches lavables. Ou peut-être, dès que tu as vu le petit plus sur le test de grossesse, ton idée était déjà faite ! Alors bienvenue chers parents dans l’univers, ô combien magique et douillet, des couches lavables ! À nous les beaux popotins!

En cherchant sur Internet et dans les multiples groupes de Facebook, on a tous été confrontés à cette avalanche d’informations. Qu’est-ce qu’un insert et quelle est la différence entre le microfibre et le bambou. Comment choisir la meilleure absorption ? De quelle façon est-ce qu’on peut plier une couche plate, et surtout, comment lave-t-on cette couche ? Le but de mon article aujourd’hui est vraiment de démystifier l’univers des couches lavables « Depuis Juliette » afin d’aider les nouveaux parents à s’y retrouver.

 

Les couches selon « Depuis Juliette »

* Pour un bon roulement, nous recommandons un minimum de 25 couches.

Il y a plusieurs modèles de couches lavables sur le marché. Un des plus utilisés est définitivement les fameuses couches à poche, grâce à leur facilité d’utilisation et leurs si jolis designs. Les multitudes rangées de boutons permettent d’aller chercher l’ajustement optimal autant pour un petit bébé qu’un grand toddler ! À l’intérieur de la couche, on retrouve la fameuse matière AWJ (athletic wicking jersey) qui procure un effet au sec. On évite ainsi la sensation des petites fesses mouillées qui réveillent bien souvent les bébés en pleine nuit. Enfin, l’ouverture permet de glisser l’insert et de choisir le degré d’absorption voulu. 

Un autre produit reconnu chez « Depuis Juliette » est la couche plate ou préplate. Une couche plate : un simple carré de tissu permet, une fois plié, d’aller chercher un maximum d’absorption grâce aux différents pliages possibles. Plusieurs compositions textiles sont disponibles dépendamment des besoins de bébé. On privilégie par exemple le french terry dans la journée pour sa rapidité d’absorption et sa minceur, et le molleton simple pour les sieste, afin de bénéficier du degré d'absorption le plus élevé. Vous pouvez choisir vos modèles selon les besoins de bébé (simple épaisseur ou double épaisseur). La nuit requiert habituellement un besoin plus grand en absorbtion (double épaisseur). On apprécie la douceur et l’ajustement absolument parfait qui retient les nombreux cacas des bébés allaités. Les débordements sont en effet très rares, car la couche plate épousera au maximum les formes du bébé. Les préplates sont aussi un tissu à plier, mais est d'une forme qui facilite la rapidité du pliage. Ceux-ci sont moins absorbantes mais autant utiles. Vous verrez ICI les différents modèles que nous offrons. 

Si vous décidez d’opter pour les couches plates, vous aurez besoin d’un couvre-couche afin de rendre le tout étanche. Plusieurs options s’offrent à vous. Vous trouverez, sur le site, deux types de couvre-couche : en pul-polar et en laine. Le couvre-couche shorty en pul-polar fait office de protection grâce à son tissu étanche, et est très apprécié à cause de sa facilité d’entretien. Il possède des bandes de polar au niveau de la taille et des cuisses pour offrir une douceur et une barrière contre les fuites. Il doit être lavé après chaque utilisation si l’urine a été en contact avec celui-ci. Le couvre-couche en laine, quant à lui, a l’avantage d’être plus écologique que le pul. Il peut lui aussi être 100 % imperméable grâce à une technique bien spécifique qu’on appelle la lanolisation (vidéo à venir). La laine est un tissu thermorégulateur, antibactérien et absorbe l’humidité pour qu’elle puisse s’évaporer rapidement. La laine doit être lavée seulement lorsqu’elle est souillée (tâches et odeur). La laine doit être lavée selon les recommandations des fabricants : les conseils d’entretien changent selon le type de laine. Il est donc possible de laver un lot de couvre-couches en laine seulement une fois par mois.

 

Les inserts 

Comment savoir quel insert utiliser ? Voici la formule pour aider à connaître vos besoins en absorption : (A-B=C)

B = Poids d’une couche jetable non utilisée en OZ.

A = Poids d’une couche jetable utlisée trois heures consécutives en OZ

C = Poids de l’urine de bébé.

Ceci n’est pas une méthode 100 % véridique, mais elle est très efficace pour s’orienter.

Plusieurs options d’inserts sont disponibles chez Depuis Juliette. Tout d’abord, le bifold (15oz), lorsque plié, offre une épaisseur de molleton de coton sur le dessus et de quatre épaisseurs de coton gaufré pour une absorption maximale. Nous avons ajouté un effet au sec, à motif sur le dessus, afin de permettre l’utilisation directement sur la peau de bébé. Vous pouvez donc l’utiliser à la fois dans vos couvre-couches standards et dans vos couches à poche. Ensuite, nous avons l’insert évolutif(12oz) qui est constitué de french terry de bambou-coton et d’un booster en molleton de coton pour favoriser une absorption plus rapide. Sa forme permet aussi de mettre le booster de molleton vers l’avant ou l’arrière afin de bénéficier d’une maximale efficacité. Il est dit évolutif, car il est fait sur le long, donc lorsque votre couche est snappée au plus petit, vous pouvez le raccourcir pour ensuite l’allonger lorsque vous le désnappez.

Plusieurs autres inserts sont à venir.

Pour une meilleure compréhension, voici un tableau comparatif des inserts.

 

Les routines de lavage

Le monde des couches lavables est aussi une formidable communauté. Je vous invite dès maintenant à joindre le groupe « Accro aux couches lavables » pour vous aider à établir la meilleure routine de lavage, en fonction de vos appareils. Le lavage de couches devient rapidement aussi simple qu’une brassée normale. Je dois avouer que j’ai toujours un petit plaisir à plier mes couches devant un épisode de Gilmore Girls et un petit verre de vin. Aussi, si vous ne le saviez pas, les selles de bébé allaité sont totalement hydrosolubles ! Vous pouvez donc les mettre directement dans votre laveuse. Sinon, vous pouvez mettre des petits feuillets jetables ou en AWJ dans le fond de la couche pour faciliter l’entretien.

Que dois-je faire avec la couche après qu'elle soit utilisée? La mettre dans un gros « wetbag » tout simplement jusqu'à temps que tu en ai assez pour laver (une quinzaine)

Donc, voilà chers parents. Bienvenue dans l’aventure des couches lavables. En espérant que ce petit topo aura répondu à certaines de vos questions ou inquiétudes. N’hésitez pas à cliquer sur les liens et sur les vidéos afin d’avoir plus de renseignements sur les sujets qui vous intéressent.

 

- Rachel Dallaire